La métropole de Berlin est un haut lieu de la fête et se caractérise avant tout par une chose : sa grande diversité. Ici, chaque quartier possède sa propre identité et son propre centre. Si bien que quand les Berlinois parlent de leur « Kiez », il s’agit de « leurs rues », celles qui donnent vie à « leur quartier » et où se passe leur vie quotidienne. Eh oui, de petits villages, quand il y en a beaucoup, font aussi une grande ville. Et celle-ci est un vrai melting-pot des cultures, pleine de contrastes et profondément sympathique. Globalement, la scène gay se situe dans le quartier de Schöneberg. aux alentours du fameux parc Grosser Tiegarten, notamment autour de Moztstrasse. 

Présentation ville et quartiers gay

La métropole de Berlin est un haut lieu de la fête et se caractérise avant tout par une chose : sa grande diversité. Ici, chaque quartier possède sa propre identité et son propre centre. Si bien que quand les Berlinois parlent de leur « Kiez », il s’agit de « leurs rues », celles qui donnent vie à « leur quartier » et où se passe leur vie quotidienne. Eh oui, de petits villages, quand il y en a beaucoup, font aussi une grande ville. Et celle-ci est un vrai melting-pot des cultures, pleine de contrastes et profondément sympathique.

Le milieu gay à Berlin compte plus de 100 établissements, répartis essentiellement dans quatre arrondissements. Ceux-ci se trouvent tous dans le centre de Berlin et sont facilement accessibles par les différents moyens de transport en commun.

Le centre historique de la vie gay se trouve dans l’arrondissement de Schöneberg, aux alentours du « Nollendorfplatz ». Ce quartier offre une belle panoplie de bars, saunas et autres établissements, de telle sorte que tout le monde y trouve son compte, quel que soient l’âge et les prédilections. Ceci est également vrai pour l’arrondissement de Prenzlauer Berg qui était déjà le centre du milieu gay de Berlin Est avant la chute du mur. Son arrondissement voisin de Kreuzberg (Oranienstraße) propose des établissements plutôt alternatifs et orientés vers une pensée de gauche. Friedrichshain est surtoutpopulaire chez les très jeunes.

D’une manière générale, à Berlin, on ne fait pas de différence entre hétérosexuels et gays. Surtout dans les « centres gays » Kreuzberg, Schöneberg, Mitte, Friedrichshain et Prenzlauer Berg où des couples gays ou lesbiens s’affichent aussi naturellement que les tandems classiques de sexes opposés. Dans ces quartiers, l’homosexualité fait tout simplement partie intégrante de la vie quotidienne. En revanche, ceci est beaucoup moins vrai pour certains arrondissements plus excentrés se trouvant dans l’est de la ville (Marzahn, Lichtenberg…). Ici, des éléments du milieu d’extrême droite peuvent rendre la vie difficile aux gays et lesbiennes. Il est donc recommandé de ne pas afficher son affection en public.

Circuits découverte

Berlin Mitte – arrondissement des contrastes : Visitez d’abord le Potsdamer Platz, endroit où, après la chute du mur, on a construit le très moderne centre d’affaires de Berlin. Ensuite, continuer votre ballade en direction du Brandenburger Tor et du Pariser Platz avec ses bâtisses de prestige anciennes et modernes, en longeant le Mémorial des juifs assassinés de l’Europe. Rejoignez ensuite la Museumsinsel en empruntant l’allée Unter den Linden avec ses bâtiments classicistes, comme par exemple celui de la Humboldt-Universität et de la Staatsoper (opéra). Le visage jeune et créatif de Berlin se dévoile enfin dans l’Oranienburger Straße et le quartier Scheunenviertel avec ses nombreuses boutiques, galeries, cafés et bars. D’ailleurs, c’est aussi un endroit où l’on s’amuse très bien la nuit ! Dans l’Oranienburger Straße se trouve également la Neue Synagoge, l’un des plus importants des centres de la vie juive en Allemagne.

Le mur et l’héritage socialiste :

Depuis l’Alexanderplatz, prenez le S-Bahn jusqu’à l’arrêt Warschauer Straße pour visiter la East Side Gallery. Ensuite, le U-Bahn (métro) vous amène à l’ancien poste de passage de frontière Checkpoint Charly ainsi qu’au musée du mur « Mauer-Museum » (arrêt Stadtmitte). D’ici, vous pouvez facilement rejoindre l’Alexanderplatz en métro afin de découvrir la Karl-Marx-Allée. Jusqu’en 1961, ce mémorial impressionnant de l’architecture monumentale soviétique était nommé Stalin-Allée. Les blocs de bâtiments datant des années 50, construits dans le style du classicisme socialiste, avaient pour objectif de donner une image du génie des ingénieurs de la RDA ainsi que de la puissance du pays.

Visites

Le Reichstag (siège du gouvernement allemand) se trouve également dans l’arrondissement Mitte. Entre 1994 et 1999, la bâtisse historique a reçu une coupole en verre de la main de l’architecte Sir Norman Forster, dans laquelle on peut même se balader. Visites tous les jours de 8 à 24 heures, dernière entrée à 22 heures.

Le Denkmal für die ermordeten Juden Europas (Mémorial des juifs assassinés de l’Europe) est également installé à Mitte, proche du Brandenburger Tor et du Reichstag. Il s’agit d’un lieu de mémoire et d’avertissement présentant une approche résolument moderne de la notion du mémorial.

« Tuntenwiese » (parc).:
A Mitte, proche Siegessäule / Großer Stern, entre Hofjägerallee et Straße des 17. Juni, Métro. Hansaplatz. Naturisme possible.

Volkspark Friedrichshain (parc):
Aux alentours du « Märchenbrunnen » (« la fontaine des comptes »).

Le musée de l'Homosexualité
une collection permanente retraçant l'histoire de la vie gay et lesbienne entre 1790 et 1990.
Schwulesmuseum : Mehringdamm 61, 10961 Berlin. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 14h à 18h et le samedi de 14h à 19h. Entrée 5€, étudiants 3,5€. http://www.schwulesmuseum.de

Découvrez Tout le guideGay Chambres d'hôtes Berlin

2 résultats dans le guide


Partenaire
Votre bannière ici ?